Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de festhilaire
  • : FestHilaire organise des spectacles à St Hilaire St Mesmin : Musiques , chansons françaises , théâtre , contes...en favorisant les rencontres avec les talents de la région. Nous sommes une association loi 1901 crée en 2008 à vocation culturelle
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 15:56

Bientôt à St Hilaire St Mesmin , la prochaine programmation de notre association FESTHILAIRE :

 

C'' NABUM , dit le bonimenteur de Loire !

 

Qui êtes-vous C’’ Nabum ?

«  Je suis bonimenteur de Loire, un mot curieux, issu du passé, des foires et des marchés. C’est à dessein que je l’ai choisi car j’aime la langue et les histoires. J’aime surtout la Loire, ses légendes, ses récits, ses personnages. Non, pas les rois et les princesses mais les gueux, les besogneux, les simples gens. J’écris leurs aventures extraordinaires issues d’un passé lointain pour éclairer le présent ».

Tantôt touchant, tantôt drôle, C’’Nabum est un digne descendant des trouvères qui colportaient de villages en châteaux, des histoires inspirées de faits réels ou imaginaires.

Alors, amateurs de bons mots, venez écouter Les Aquadiaux (C’’ Nabum et ses deux musiciens Jacques DUVAL et Benoit LETOURMELIN).

Contes et chansons / Une programmation FESTHILAIRE.

Samedi 8 février 2020 // 20h30  ///  Salle des fêtes 

St Hilaire St Mesmin. 

Réservation au : 06. 49. 28. 76. 97 // Tarif 8 euros.

C''NABUM à St Hilaire St Mesmin
Partager cet article
Repost0

commentaires

C''Nabum 04/02/2020 07:17

Les Aquadiaux …
… montent dans un bateau
Le Berlaudiot tombe à l’eau

Un nouveau groupe vient de voir le jour sur les rives de la Loire, il s’appelle « Les Aquadiaux » pour ancrer leur destinée dans le terroir et l’univers aqueux. Ils proposeront contes et chansons, morceaux du folklore, bonimenteries dans un équilibre instable en suspension hydraulique et facétieuses improvisations qui vous feront tourner le liquide céphalorachidien en eau de boudin. Si la polka ne vous suffit pas, le vol des coquecigrues du berlaudiot vous conduira au-dessus de la Loire en billevesées et autres fredaines.

Ils se sont retrouvés autour d’une envie de légèreté et de spontanéité, avec l’envie irrépressible de sortir du cadre et des partitions, de monter sur scène et sur la Loire dans le même mouvement incongru. Ils n’ont d’autres ambitions que de vous distraire et de vous donner à aimer les histoires de marins, les belles aventures sur l’eau, les épopées de nos birettes et des nautonniers d’alors, celles des mariniers d’hier et des amoureux des mots et des flots d’aujourd’hui. Par ailleurs, ils n'hésiteront pas à voguer vers d’autres contrées dès qu’il y a du vin à boire à condition de n’y jamais mettre d’eau.

Comme l’un des trois n’hésite jamais à pousser le bouchon trop loin, empruntant à François Rabelais une verve qui n’a sans doute plus sa place dans la bonne société, les deux autres apporteront un peu plus de nuance pour que vous ne sortiez pas offusqués par cette rencontre impromptue. S’ils avancent sur les épaules de quelques géants, ils ont là pour noms Galifron, Gargantua et Pantagruel, c’est vous dire si la ripaille aura sa place avec eux.

Fort heureusement, les deux compères musiciens sont d’une grande délicatesse, poussant même le détail et pourquoi ne pas le dire, le goût de la perfection jusqu’à fabriquer eux-mêmes, leurs instruments. C’est donc de la musique faite maison qui vous sera donnée à déguster, loin des taxes excessives d’un organisme aux prélèvements oiseux, tandis que le troisième vous entraînera dans son univers abracadabrantesque et foutraque dans lequel les balais de sorcière franchissent le mur du son quand ils sont faits de paille de seigle ...

Ne cherchez pas à convoquer la raison et la sagesse, ce sera parfaitement inutile. Avec eux, c’est un voyage en folie ordinaire auquel vous serez conviés toutes voiles dehors et la bourde prête à surgir au détour du premier trou de mémoire du raconteur d’histoires incertaines. N’attendez pas un spectacle réglé comme du papier à musique, il faudra prendre la clef des chants pour se perdre en déraison.

Chacun apporte son répertoire pour faire de cette équipée une nouvelle épopée. Laissez-vous donc séduire par cette proposition qui ne demande qu’à vous prendre par la main et par le cœur. Vous ignorez peut-être que les Contes sont d’abord faits pour les grandes personnes, qu’ils éclairent notre société avec les couleurs du passé. C’est d’ailleurs dans ce passé que les chanteurs vont puiser leur inspiration pour vous entraîner en rondes, farandoles et ballades mélodieuses.

Les Aquadiaux ne feront sans doute pas la pluie et le beau temps. Ils se contenteront de vous apporter un petit coin de ciel bleu le temps d’une soirée ou d’une fête, d’une veillée ou bien d'un festival. Avec eux pourtant vous ne serez à l’abri de rien, la précipitation vous guette, vous pourrez rire comme une baleine ou bien ouvrir le parapluie pour échapper à leurs railleries. En tout état de cause la dépression ne sera pas à l’ordre du jour et c’est un joyeux anticyclone qui s’installera au-dessus de vos têtes.

Le seul grain qu'il vous faudra essuyer est celui qui se trouve dans la tête du plus délirant des trois. N’hésitez pas à vous équiper d’une camisole ou bien prévoyez un mât de misaine pour l’y laisser terminer la soirée. Vous découvrirez alors que les deux autres lascars sont d’un commerce bien plus agréable et vous passerez une fin de soirée agréable autour d’une chopine ou d’une fillette.

Aqueusement vôtre.